Éric Escoffier

Version imprimableversion PDF

version 1.9 - 10/03/13

Après des études de mathématiques et une expérience dans l'humanitaire (à Paris auprès des personnes sans abri, au Rwanda après le génocide, et en Géorgie, Caucase, lors de la guerre civile), j'ai eu l'occasion de pratiquer divers métiers (formateur en mathématiques, élagage et entretien de jardins, animateur d'escalade...). 

J'ai ensuite décidé de vivre en forêt (tropicale en Martinique, et méditerranéenne sèche dans le sud-est de la France) et j'ai rapidement réalisé l'état catastrophique de notre planète et de notre humanité.

 Devenu crudivore, je me suis mis à faire pousser des plantes et des arbres importants pour le futur, puis je me suis consacré plus systématiquement aux expérimentations et à la théorie dans les domaines de la reforestation, de l'autosuffisance vivrière locale, des plantes comestibles et utiles, des systèmes de culture régénératifs, de l'aridiculture (cultures sans irrigation en climat sec), de l'eau et de l'érosion, et finalement de la permaculture.

 Ont donc suivi 10 années de pratique et de formation, d'observation des écosystèmes sauvages tropicaux et tempérés, d'expérimentations de terrain en divers climats, et d'apprentissage direct auprès de personnes exceptionnelles, botanistes, ethnobotanistes, écologues, pépiniéristes spécialisés, collectionneurs, agronomes et pionniers...

Sans pouvoir les citer tous, je remercie particulièrement Marc Bonfils, Francis Hallé, Maurice Chaudière, Lydia et Claude Bouguignon, Robert Pelissier, Gérard Ducerf, la Confrérie des Planteurs de Fruitiers Rares, Jean-Pierre Fiard, Pierre Lieutaghi, Thierry Ménard, Christian Lavigne, Aline Ternisien, Yvonne et Steve Page, François Couplan, Stéphane Fayon (Kokopelli, Annadana), Claude Sastre... Leur patience, leur savoir, leur ouverture et leur passion m'ont été inestimables.

 J'ai ensuite décidé de me former plus spécifiquement à la permaculture.

J'ai donc participé à la 9° Convergence Internationale de Permaculture (IPC9) au Malawi (Afrique) en 2009, et j'ai eu la chance incroyable de pouvoir passer plusieurs PDC avec les plus grand(e)s permacultrices et permaculteurs mondiaux. Je les ai trouvé(e)s absolument extraordinaires :

- octobre 2009, Zimbabwe : PDC international donné par John Nzira et Joel Glanzberg ;

- janvier 2010, Ouganda, PDC donné par Rosemary Morrow ;

- août 2010, Limoux, France : co-traduction du PDC donné par Robyn Francis ;

- novembre 2010, Istanbul : PDC donné par Bill Mollison et Geoff Lawton  ;

- juin 2011, Souvigné, France : assistant au PDC donné par Rosemary Morrow et Alexia Martinez Gratelle ;

- août 2012, Verneuil-Moustiers, France : co-traduction du PDC donné par Robyn Francis.



 Autre moment exceptionnel : en 2009 et 2010, j'ai passé 8 mois en Afrique de l'Est, dont 3 mois au Kenya pour démarrer un projet de reforestation, foodforest et jardin nutritionnel/médicinal en permaculture, où j'ai pu travailler avec des botanistes et ethnobotanistes au savoir impressionnant.

 

En mai 2012, nous avons organisé le séjour de Rosemary Morrow en France, avec une semaine d'analyses de site et d'ébauches de design sur 4 sites en montagne méditerranéenne (Alpes-Maritimes).

 

Je me suis plus récemment intéressé à la permaculture sociale et humaine et au design d'écolieux, de communautés et de projets collectifs. (Atelier de design des communautés animé par Rosemary Morrow en mai 2012 dans les Alpes-Maritimes, et Masterclass de permaculture sociale enseignée par Robyn Francis en août 2012 en Sologne.)

 

Depuis 2010, j'interviens comme formateur et consultant au sein de l'organisation Permaculture sans frontières et de l'association Les Mains Sage - Permaculture.

 

 Éric

 

 
 

Tags: